• +41 (0) 79 242 80 73
  • ricolsenn[at]gmail.com
  • Lu- Ve: 8:00 - 19:00
Médecine traditionnelle chinoise et soins énergétiques

Des soins à l'écoute
du corps et de l'âme

Soins

Acupuncture

C'est la partie la plus connue de la médecine chinoise et également la plus utilisée en Occident. De fines aiguilles sont insérées dans des zones très précises définies anatomiquement et nommées "points d'acupuncture" afin de stimuler l'énergie et de rétablir les équilibres rompus, source de dysfonctionnement.​

Massage

Le Tuina, massage chinois, peut compléter un soin d'acupuncture. Cependant je propose aussi des séances de massages de bien-être relaxants ou tonifiants, toujours basées sur la théorie des méridiens, avec l'objectif de rééquilibrer les énergies et de dénouer les tensions accumulées.

Ventouses

Cette pratique de la Médecine Traditionnelle Chinoise est aussi ancrée dans nos traditions. Par effet de succion, les ventouses vont adhérer à la surface de la peau et réguler le flux énergétique, lymphatique et sanguin du tissu conjonctif. En complément de l'acupuncture elles peuvent soulager les douleurs articulaires et musculaires, libérer et renforcer les poumons en cas de refroidissement, et tonifier le corps en général.

Chrysothérapie

Ce soin, issu de l’Hermétisme égyptien, agit sur les vibrations de vos corps subtils pour rétablir l’équilibre dans votre microcosme et lever les blocages d’évolution. Renseignez vous pour plus de détails.

Cabinet

Bonvillars

Je vous accueille dans mon cabinet à 10 minutes d’Yverdon-les-bains. Un cadre paisible au milieu des vignobles de la région.

comment y accéder ?

Histoire

Une histoire vieille de plus de 3000 ans

Dès le XXI siècle avant J.-C., des connaissances empiriques sur la pathologie et la thérapeutique ont été accumulées dans les sociétés chinoises primitives. Ce savoir va s’approfondir et se perfectionner jusqu’au V siècle avant J.-C. Petit à petit le développement empirique fait place à un système médical cohérent. L’époque des Royaumes Combattants (453-221 avant J.-C.) est une période clef durant laquelle la médecine chinoise devient une « médecine savante » à part entière. La plupart des concepts théoriques et des fondements dialectiques sont élaborés à cette époque. Mais c’est dans la philosophie que ce système médical naissant trouve réellement ses fondements, plus particulièrement dans les théories de l’ « Energie vitale » et du « Yin/Yang et 5 Mouvements ». « Le Classique de l’interne de l’Empereur jaune » (Huang Di Nei Jing), ouvrage médical écrit il y a env. 2’500 ans, constitue le premier texte de médecine chinoise où sont exprimés, sous forme de dialogue entre l’Empereur Jaune et son médecin, les principes fondamentaux qui donnent encore aujourd’hui à la médecine chinoise toute son efficacité.

Au fil des siècles et du passage successif d’une dynastie à une autre, la médecine chinoise s’est enrichie du travail scientifique de plusieurs médecins. Ceux-ci, confrontés à l’apparition de nouvelles maladies, ont perfectionné cette médecine en s’appuyant sur les anciens écrits et, grâce aux découvertes faites, ont élaboré de nouvelles procédures de soins dans l’art thérapeutique.

Aujourd’hui, la MTC est enseignée au niveau universitaire dans les plus importantes villes de Chine et est pratiquée couramment dans les hôpitaux en complète synergie avec les techniques thérapeutiques propres à la médecine occidentale.

Elle continue à faire l’objet de recherches qui ne cessent d’enrichir ses bases théoriques et cliniques déjà largement expérimentées.

À propos

Catherine Ricol Senn

Passionnée par la vision holistique du corps, j’ai d’abord fait un master en PNL à l’institut Ressources, avant de suivre une formation en Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) auprès de la FLETC (Faculté Libre d’Energétique Traditionnelle Chinoise), à Lyon. J’ai par la suite eu le plaisir d’y enseigner la MTC pendant dix ans et de transmettre ainsi ma passion.

Installée dans un cabinet privé à Bonvillars, j’accompagne l’Acupuncture selon besoin par des ventouses, du moxa ou un massage Tuina.